Lettre de Sylvie G. à Nicolas De Lap.

Monsieur l’écrivain public,

Je me permets de vous écrire car la correspondance de M. Joel Aub. me place dans une position très inconfortable. Je suis très sensible à sa détresse et au drame qui l’accable. Cependant le contenu de ses missives est très inquiétant. Savez-vous s’il est suivi par un médecin suite à son amnésie?

Comme il semble prêt à toutes les extrémités pour retrouver une parcelle de sa mémoire, j’hésite à accepter un déjeuner avec lui. Il me fait peur. Parmi ses collègues photographes, il passait pour un doux dingue mais ses récentes divagations font craindre une aggravation. Dites-moi franchement ce que vous pensez de lui? Est-ce que vous le trouvez dangereux? Vos réponses guideront ma conduite avec lui.

Je dois faire bientôt un saut à Lyon. Il sera alors temps de le rencontrer ou pas selon ce que vous me direz. Je vous prie instamment de ne rien omettre. En quel terme vous a-t-il parlé de moi?

Dans l’impatience de votre lettre, recevez, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Sylvie G.

Advertisements
Published in: on Thursday 27 July 2006 at 8:48 am  Leave a Comment  

The URI to TrackBack this entry is: https://epistolaire.wordpress.com/2006/07/27/lettre-de-sylvie-g-a-nicolas-de-lap/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: