Email Nicolas De Lap. à La Confidente

Bonjour ma confidente, bonjour Léa,

J’ai repris plus d’une dizaine de fois ce courriel avant de trouver comment vous écrire ce que je ressens. La magie de l’informatique permet d’effacer sans laisser de traces les formules maladroites, les tournures alambiquées ou les hésitations.

Je suis en train de tomber amoureux de vous. Vous m’aviez déjà touché dans vos courriers. J’y percevais une personnalité capable d’écoute et ne reniant pas sa propre fragilité. Vous êtes belle dans ce corps généreux qui ne se cache pas dans des vêtements sombres ou amples. J’aime votre audace sans arrières pensées. J’aime aussi l’attention que vous porter aux autres, à essayer de les comprendre sans les juger.

Je voudrais dissiper tout de suite un possible malentendu: je n’ai pas l’âme d’un saint-maritain. Je ne me sens pas attiré à cause des difficiles relations avec vos enfants et votre ex-mari.

Je désire être plus souvent avec vous et vous connaître au-delà de notre relation épistolaire.

En espérant que vous ne trouviez pas ridicule ma démarche, j’attends impatiemment votre réponse.

Je rêve de vous embrasser.

Nicolas De Lap.

Advertisements
Published in: on Sunday 5 November 2006 at 10:59 am  Leave a Comment  

The URI to TrackBack this entry is: https://epistolaire.wordpress.com/2006/11/05/email-nicolas-de-lap-a-la-confidente/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: